Le journal d’Anne-France: une bouffée d’air chrétien dans une irrespirable modernité

mercredi 31 janvier 2018 | Actualités | 0 commentaires

« Anne-France est morte. Elle est morte à la fin du printemps de l’année 2013. Personne ne l’a véritablement pleurée. Elle est partie en écrivain romantique, morte la plume à la main, ou plus précisément devant le clavier de son ordinateur, ce qui en dit finalement bien plus de son déclin.

En partant, Anne-France a laissé à Romain Guérin – l’auteur officiel de ce roman paru aux éditions Altitude – son journal, relatant son parcours mystique et biblique (Anne-France étant certainement une cousine germaine de Job aux XXème et XXIème siècles). Car il s’agit dans ce journal avant tout de la relation de la vie d’une chrétienne, dans un monde qui l’est de moins en moins. Anne-France, au gré de ses malheurs n’oublie pas son Sauveur et la Mère de ce dernier. Elle souffre de la déperdition des vieilles traditions et des vieilles valeurs, restées immuables en son cœur, mais que même son propre fils finit par renier.

D’autres idoles sont venues….

Poursuivre la lecture de la chronique sur le site chroniqueslitterairesantimodernesetplutotdroitieres

Actualités
Le Journal d’Anne-France, un roman vrai

Le Journal d’Anne-France, un roman vrai

Découvrir un vrai talent d’écrivain dans la mouvance nationale est finalement chose rare. D’abord parce que l’expression proprement littéraire y est relativement délaissée, tant chacun est d’abord préoccupé par la politique dans une période aussi périlleuse pour la...

lire plus
Dernières vidéos
video romain guerin
conférence adrien abauzit