Adrien Abauzit, l’affaire Dreyfus entre farces et grosses ficelles

Noté 5.00 sur 5 basé sur 9 notations client
(9 avis client)

22,00 

L’affaire Dreyfus – Entre farces et grosses ficelles
Principalement sur la base des enquêtes et débats judiciaires, Adrien Abauzit désintègre le récit académique de l’affaire Dreyfus, en mettant au clair les crimes et rôles de Dreyfus, Picquart et Esterhazy. Les conséquences de l’affaire Dreyfus sont analysées jusqu’à leur fin extrême, sur les champs de bataille de 1914.

360 pages
En vente exclusive sur Editions-altitude.fr
Ouvrage livrable à l ‘étranger 

Référence : 9791097438036 Catégorie : Étiquette :

Description

L’affaire Dreyfus – Entre farces et grosses ficelles
Principalement sur la base des enquêtes et débats judiciaires, Adrien Abauzit désintègre le récit académique de l’affaire Dreyfus, en mettant au clair les crimes et rôles de Dreyfus, Picquart et Esterhazy. Les conséquences de l’affaire Dreyfus sont analysées jusqu’à leur fin extrême, sur les champs de bataille de 1914.

360 pages

Nos livres sont imprimés en France
Ouvrage livrable à l’étranger 

sep

Informations complémentaires

Poids 413 g

A propos de l'auteur

Avocat au barreau de Paris, imbibé de littérature et d’histoire, Adrien Abauzit publie aux éditions Altitude son premier essai, La France divisée contre elle-même.Il vient d’achever son dernier livre « L’affaire Dreyfus – Entre farces et grosses ficelles.

4ème de couverture

Bien qu’ elle structure leur inconscient collectif, les Français ne savent rien du fond de l’affaire Dreyfus et en particulier de sa dimension formidablement comique. Comique, l’Affaire ? Le profane refusera sans doute de le croire. Pourtant, c ’ est la conclusion inéluctable à laquelle fait aboutir l’examen des éléments du dossier, au terme duquel apparaît un nombre sidérant de farces extraordinaires. Mensonges éhontés, documents truqués, pièces falsifiées, faux et usage de faux, témoins achetés, magistrats corrompus, militaires retournés, journalistes menteurs, enquêtes « bidonnées », mises en scène grossières, ministres en service commandé, gouvernements aux ordres de l ’ Antifrance et collusions inavouables : tout, absolument tout est trucage du côté dreyfusard. S ’ il est vrai qu’Alfred Dreyfus n’aurait pas dû être condamné en 1894, notamment en raison de vices de forme, et qu’il n’était pas à proprement parler un traître, il reste coupable de fautes extrêmement graves justifi ant sa condamnation devant le Conseil de guerre de Rennes en 1899. Alfred Dreyfus cependant, ne doit pas trop retenir notre attention, car la véritable Aff aire, celle avec un grand A, est l’affaire Picquart-Esterhazy. Tout porte à croire en eff et que ces deux personnages, présentés comme ennemis par l’histoire officielle, étaient, en réalité, des complices au service du Syndicat. L’affaire Picquart-Esterhazy n’est pas une affaire judiciaire, mais une lutte d’influence sans merci, opposant le camp de la France à celui de la Révolution, dans laquelle le tragique et le bouffon se disputent la première place. L’enjeu majeur de l’Affaire n’est pas la libération d’Alfred Dreyfus, mais l’épuration de l’armée et du service de renseignement ; processus destructeur qui conduit fatalement à une catastrophe, à l’origine des hécatombes de 1914 : la nomination du général Joffre à la tête des armées françaises.

Table des matières

Introduction : Dossiers à l’appui : des farces à l’hécatombe 11

Chapitre préliminaire 19

Partie I : L’affaire Dreyfus 29

Chapitre 1 : Des loups dans la bergerie 31
Chapitre 2 : Un loup à l’État-major 35
Chapitre 3 : Le bordereau 59
Chapitre 4 : L’arrestation de Dreyfus 69
Chapitre 5 : La culpabilité de Dreyfus, ou le cercle qui
se resserre 81
Chapitre 6 : Une condamnation illégale, prononcée sur des
bases erronées 129
Chapitre 7 : Le joker 133

Partie II : L’affaire Picquart-Esterhazy 145

Chapitre 1 : La stratégie du Syndicat ou la collusion
Picquart-Esterhazy 147
Chapitre 2 : Picquart, le faussaire pris le doigt dans le
pot de confiture 161
Chapitre 3 : Mathieu Dreyfus, le roi des farceurs 191
Chapitre 4 : La déchéance de Picquart 201
Chapitre 5 : Esterhazy, agent du Syndicat :
la preuve par Souffrain 219
Chapitre 6 : Bertulus, magistrat dreyfusard, pitre
et faux témoin 233
Chapitre 7 : Le dossier d’accusation contre Esterhazy
est vide 237
Chapitre 8 : Le « parfait couillon » entre en scène 251
Chapitre 9 : Faux sur faux, sur faux 257
Chapitre 10 : Cavaignac tape du poing sur la table 263
Chapitre 11 : Le faux Henry ou le tournant
de l’affaire Dreyfus 267
Chapitre 12 : La première révision ou Picquart
sauvé des juges 271
Chapitre 13 : Le procès de Rennes : justice est faite 285
Chapitre 14 : La Cour de cassation viole le droit pour
« réhabiliter Dreyfus » 295

Partie III : Le sourire béat du général Joffre 307

Chapitre 1 : La mutation du service de renseignement 311
Chapitre 2 : Atteinte au prestige de l’armée et démoralisation
de la France 313
Chapitre 3 : Pour les décennies à venir : la culpabilisation de
la France catholique 315
Chapitre 4 : Galliffet et André désorganisent l’armée à la
demande du Syndicat 323
Chapitre 5 : Catastrophe et imposture : Joffre à la tête des
armées françaises 329
Chapitre 6 : Les vrais vainqueurs de la Marne 341

Conclusion : J’accuse les dreyfusards 349

9 avis pour Adrien Abauzit, l’affaire Dreyfus entre farces et grosses ficelles

  1. Note 5 sur 5

    Anthony Arnaud (client confirmé)

    Un excellent ouvrage, je connaissais de loin l’affaire et ses terribles conséquences sur l’armée française mais j’ignorais à quel point les dreyfusards avaient été des manipulateurs et des créateurs de faux documents, je le recommande vivement à tous les amoureux de la vérité 🙂

  2. Note 5 sur 5

    Mohammed (client confirmé)

    Un livre fait pour les amoureux d’histoire et les chercheurs de vérité

  3. Note 5 sur 5

    Bernard Hauglustaine (client confirmé)

    Ce livre est la réouverture du dossier de l’affaire Dreyfus par Maitre Abauzit. Le dossier et ses différentes pièces sont examinés avec rigueur et honnêteté. L’opinion générale pensait que cette affaire, devenue un mythe républicain était engluée d’antisémitisme et d’injustice, nous découvrons qu’il s’agit en réalité d’une farce, mêlée de supercherie. Cette affaire serait coquasse si elle n’était dramatique dans ses conséquences. L’auteur poursuit par ce livre le travail salutaire entamé par le livre « La France divisée contre elle-même ». Espérons que ce soit le début d’une longue série.

  4. Note 5 sur 5

    Romain (client confirmé)

    Un livre très intéressant et très agréable à lire, toutes les manipulations Dreyfusardes sont détricotées avec minutie, je recommande vivement.

  5. Note 5 sur 5

    Mathieu LEDOUX (client confirmé)

    Précis, factuel et très bien écrit. On découvre l’envers du décor d’une tartuferie républicaine et ses conséquences sur la France.

  6. Note 5 sur 5

    De Wals (client confirmé)

    Ce livre fait ouvrir les yeux un peu plus sur ce qu’il se passe. Je le conseille très vraiment à tous.

  7. Note 5 sur 5

    Jean-Pierre (client confirmé)

    Un livre très intéressant. L’affaire Dreyfus a été un incident historique fascinant et ce livre en donne un excellent aperçu.

  8. Note 5 sur 5

    Gérard (client confirmé)

    Travail titanesque de recherche de la vérité factuelle sur l’affaire Dreyfus. Nous découvrons ici l’un des nombreux épisodes de la manipulation de l’antifrance républicaine, visant à expurger l’âme catholique de la France. Je recommande ce livre passionnant.

  9. Note 5 sur 5

    Pierre-Antoine (client confirmé)

    Très bon livre. Ouvrage à diffuser largement.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *